Les normes à respecter dans l'aménagement de ses bureaux

1 décembre 2021
aménagement bureaux d'entreprise

Les risques professionnels souvent sous-estimés dans les locaux à usage de bureaux sont encadrés par des normes et des recommandations.

Conformément à l’article L.4121-2 du Code du travail, l’employeur doit « évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités » et « combattre les risques à la source ». Mais quels sont ces risques dans le cadre des locaux loués ou achetés à usage de bureaux et comment les maîtriser ?

 

Travail au bureau : quels sont les risques à anticiper ?

Les activités dites « de bureaux » se caractérisent par un comportement sédentaire, impliquant majoritairement le travail derrière un écran. Elles sont le lot quotidien des services administratifs, des entreprises de conseils et de services ou encore des bureaux d’études, mais concernent également dans une moindre mesure les activités commerciales, industrielles ou artisanales.

Chaque année, l’Assurance maladie recense près d’un million de journées perdues en raison d’accidents et maladies professionnelles dans le cadre du travail de bureau. Un coût humain et financier important pour l'entreprise qui doit identifier la nature du risque afin de mettre en place des actions pertinentes. Au bureau, ces arrêts sont principalement dus :

  • aux lombalgies ;
  • aux troubles musculosquelettiques ;
  • à la fatigue visuelle ;
  • aux chutes et glissade de plain-pied ;
  • au stress et aux risques psychosociaux.

Si les employeurs et salariés sont généralement sensibilisés aux troubles liés à la posture assise prolongée et à l'effet des écrans, les mesures de prévention sont peu ou mal suivies dans le temps. Le problème se pose de façon différente avec les chutes puisque l'occurrence même du danger est sous-estimée. Et pourtant, selon les chiffres communiqués par l’Assurance maladie, les chutes totalisent 37 % des accidents du travail dans le cadre des activités de bureau, et 36 % sont dus à la manutention manuelle. Plus fréquentes que les chutes de hauteur, les chutes de plain-pied ne sont pas le résultat de simples maladresses, mais surviennent sur des sols glissants, encombrés, mal entretenus ou accidentés et peuvent entraîner des conséquences graves sur la santé du salarié.

 

Les normes et recommandations applicables aux locaux à usages de bureaux

Le Code du travail s’attache à définir les conditions d’hygiène et de sécurité minimales pour les salariés, mais les employeurs peuvent s'appuyer sur des normes et recommandations plus explicites pour préserver la santé et le confort des collaborateurs au bureau.

La surface des bureaux

Si le Code du travail ne prévoit pas de surface minimale pour les locaux à usage de bureaux, la norme Afnor NF X 35-102 fixe un cadre de référence adapté à différents environnements de travail. La surface minimale de 10 m² par personne est ainsi portée à 15 m² dans les espaces particulièrement bruyants. Les dimensions de la pièce ont également leur importance et la norme préconise :

  • une longueur inférieure à deux fois la largeur sur les superficies de moins de 25m² ;
  • et une longueur inférieure à trois fois la largeur lorsque la superficie dépasse les 25m².

Pour sécuriser et fluidifier les déplacements, les espaces de circulation affichent idéalement une largeur minimale de 80 cm, et de 150 cm minimum pour que deux personnes puissent se croiser sans difficulté.  

Les postes de travail

Le mobilier réglable (bureaux, chaises, écrans) est privilégié pour s'adapter aux besoins des différents collaborateurs. La norme Afnor recommande une profondeur de 80 cm et une largeur minimale de 120 cm pour l'installation de plans de travail réglables. La position des postes doit tenir compte de la proximité avec d'autres éléments. Par exemple, le débattement de la porte ne doit pas empiéter sur les surfaces de travail personnelles.

Les revêtements de sols

La nature des revêtements de sols en place n’est pas à négliger et l’employeur ne doit pas hésiter, le cas échéant, à considérer leur remplacement. Ceux-ci doivent en premier lieu être en bon état et offrir une surface lisse et continue sans obstacle aux déplacements. Les couleurs et les finitions sont également susceptibles d'assombrir les lieux ou au contraire de favoriser les effets de reflets pouvant gêner la vue. Pour mieux maîtriser les risques de chute de plain-pied, le revêtement doit présenter un certain niveau d’adhérence et ne pas être trop absorbant afin de faciliter le nettoyage et l'entretien.

Le renouvellement de l’air ambiant

Le sujet de la qualité de l’air revient sur le devant de la scène porté par les nouvelles réglementations sanitaires liée à la prévention du risque de transmission des virus. Pour autant, le débit d’air neuf fait depuis longtemps l'objet d’une réglementation très stricte précisée par les articles R. 4222-5 et R. 4222-6 du Code du travail. La conformité des installations de ventilation doit ainsi être vérifiée avant l'occupation du local afin de s’assurer que les collaborateurs puissent évoluer dans un environnement sain.

 

Arthur Loyd accompagne les professionnels dans leur recherche de bureaux 

La recherche d’un local à usage de bureaux répond à une première série de critères essentiels portant sur l'emplacement, l'accessibilité, la surface et le coût. Avec une première liste de biens immobiliers en lice, le futur locataire ou acquéreur passe les différentes caractéristiques au peigne fin. Par manque de temps ou face à la pression d’une opportunité à saisir, les professionnels peuvent passer à côté d'éléments inadaptés à la réalité de leur entreprise, ou impliquant des frais supplémentaires imprévus.  

L'équipe de l’agence Arthur Loyd Sud Bourgogne, acteur de référence en immobilier d'entreprise et commercial, accompagne les professionnels dans leurs démarches jusqu’à la signature du bail ou l’acte de vente. Experts de terrain, les conseillers Arthur Loyd Sud Bourgogne maîtrisent les subtilités du marché local à Chalon-sur-Saône et sa région, pour différents projets allant de la location, à la vente en passant par les opérations d'investissement et de gestion d’actifs en immobilier d'entreprise.

Articles en lien

Bourgogne du Sud

Dans quelle ville au sud de la Bourgogne installer son entreprise ?

Le département de la Saône-et-Loire en Bourgogne du Sud présente de nombreuses opportunités d’implantation pour les entreprises.

entrepôt à Chalon sur Saône

Les critères pour choisir son entrepôt à Chalon-sur-Saône

Quels sont les critères pour trouver un entrepôt adapté aux activités de votre entreprise à Chalon-sur-Saône et dans son agglomération ?

Espace Coriolis

L'Espace Coriolis, au pied de la gare TGV Creusot Montceau

La gare TGV Creusot Montceau place le site Coriolis à 1h20 de Paris et à 40 minutes de Lyon. Retour sur les points forts de la zone d'activités.